Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

État des lieux sur l'utilisation du HTML5
Par l'équipe de Kendo UI

Le , par vermine

23PARTAGES

6  0 
État des lieux sur l'utilisation du HTML5
par l'équipe de Kendo UI

"Le battage médiatique du HTML5 est-il justifié ?"

Voici la question que se posent en substance l'équipe de Kendo UI, le framework JavaScript et HTML pour obtenir des interfaces utilisateurs "modernes".

Pour y répondre, l'équipe a sondé plus de 4.000 développeurs.

Trois questions sont particulièrement intéressantes et portent sur :

  • la tendance d'adoption du HTML5 ;
  • l'importance de HTML5 pour les développeurs ;
  • l'impact des influences extérieures sur le HTML5 (exemple : le fiasco mobile de Facebook).


Le résultat complet de l'enquête est présenté dans un PDF anglophone mis en page. On y apprend notamment que :

  • la plupart des développeurs (94 %) développent déjà activement avec le HTML5, ou prévoient de le faire avant la fin de 2012 ;
  • malgré des améliorations majeures dans les navigateurs modernes et une normalisation accrue, la fragmentation des navigateurs continue d'être une préoccupation majeure pour les développeurs (71 % sont "concernés" ;
  • la décision de Facebook de réécrire leur application mobile en HTML5, utilisant surtout le code natif, a eu un impact minime sur l'adoption du HTML5 par les développeurs ;
  • 51% des développeurs estiment qu'ils doivent immédiatement passer leur code en HTML5.




Le résultat du sondage est disponible ici

Source

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur le HTML5 et sa promotion ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 11:06
La confusion vient de l'utilisation de "HTML5" comme mot-valise pour toutes sortes de choses autour du web front-end :
-développement multicanal / multiplate-forme
-applications web décentralisées (offline, bdd locales)
-web responsive design, CSS3
-single page websites, web-apps mobile, full AJAX
-jeux et démos visuelles en canvas / SVG / WebGL
etc...

En réalité, il s'agit bien plus de Javascript que de HTML. Seulement le Javascript n'a pas une excellente réputation chez les marketeux, dû à son âge et ses débuts difficiles (merci à IE et JScript...). Tandis que HTML5, ça sonne bien, ça a un joli logo, ça fait moderne et tout le monde en parle. S'il ne fait aucun doute que toutes ces nouveautés apportent un nouveau souffle au web, on peut regretter une telle désinformation et méconnaissance du sujet en dehors de la bulle des "développeurs HTML5", tel qu'on a intitulé mon poste aujourd'hui.
9  0 
Avatar de Bovino
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 9:25
Comme souvent, il existe manifestement une grande confusion entre HTML5 et nouveautés apportées par HTML5 !

A partir du moment où la seule chose qui détermine l'utilisation de HTML5 est la présence du doctype
Code : Sélectionner tout
<!doctype html>
et que ce doctype est reconnu par tous les navigateurs (pour rappel, y compris IE6), je ne vois pas, à l'heure actuelle, ce qui peut empêcher d'avoir une page (ou une application) HTML5, ne serait-ce que parce que ce doctype est plus simple à écrire et à retenir.
Encore une fois (et pour enfoncer le clou), HTML5 contient, à très peu de choses près, HTML 4 et xhtml.
6  0 
Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 09/11/2012 à 21:26
Citation Envoyé par Awakening Voir le message

Mais les gens vont prendre conscience des limites et surtout des dérives du HTML5.
Je parle de dérive dans le sens où ont prend le JS comme l'assembleur du net et on se met à faire un peu tout, sans se soucier des objectifs du web. On se met a faire des applications cool (l'éco système google doc) et des moins cool (les jeux et applications graphiques qui rament), les dérives, les choses qui à mon sens n'ont rien à faire dans "le web".
Et pourtant on peut voir que Canvas et WebGL sont entrain d'être des standards.
Et c'est quoi exactement les "objectifs du web" ? Pourquoi saurais-tu mieux qu'un autre ce à quoi est destiné le web ? Quand le web a été créé on ne pensait pas à des forums, des blogs, des réseaux sociaux, des webmails, des services de streaming vidéo ou musical, des jeux flash ou autre... Depuis sa création le web a toujours évolué vers plus d'usages différents et plus d'internautes. Et maintenant ça va encore plus loin : OS full-web, Javascript côté serveur, HTML5 dans les applications dites natives... Ce n'est pas une lubie de quelques geeks isolés, s'il y a un tel engouement c'est qu'il y a de bonnes raisons.

Peut-être que des jeux en canvas/webGL rament actuellement, mais je me rappelle qu'un certain mrdoob, créateur du plus connu et utilisé moteur 3d en javascript, disait que ses démos de 2010 étaient passé de 10 à 60fps, rien qu'avec les mises à jour du navigateur. Ce sera la même chose avec les jeux webGL dont tu parles dans quelques années. Il ne faut pas oublier que ce sont des démos techniques, donc qui poussent à fond les capacités actuelles des navigateurs.

Et de toute manière, à l'heure actuelle les jeux sur le web ont déjà un succès fou malgré leurs graphismes basiques. Plus de la moitié des gens sur Facebook jouent à des jeux dessus, donc si tu penses que les jeux n'ont "rien à faire dans le web", alors tu as 500 millions de personnes à convaincre.
3  0 
Avatar de Kaamo
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 11:05
pour obtenir des interfaces utilisateurs modernes
Parce qu'on ne pouvait pas faire ça en full web avant HTML5 ?

Le problème c'est que les entreprises sont frileuses pour utiliser des fonctionnalités qui sont tout juste finalisées / validées.
Sur ce genre de nouvelles technos, tout est à faire. Analyse, benchmark, sélection d'une lib ou faire une lib maison ?, auto-formation, etc. On doit même parfois (souvent?) mettre les mains dans les RFC pour apprendre à utiliser les technos et comprendre ce qui se cache derrière telle ou telle spéc.
1  0 
Avatar de Bovino
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 21:16
job done
Quel job ?
Te faire croire à toi-même que tu as fait un super score ?

Et heureusement, l'intérêt que peuvent apporter les nouveaux éléments et les nouvelles API de HTML5 vont un peu plus loin que ça...
2  1 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 07/11/2012 à 0:34
il faut être pragmatique quelque soit la solution utilisée.
Mesurer le taux de pénétration de telle ou telle technologie client ,telle api , et si elle a du sens sur tel ou tel support ou pour tel ou tel projet.
Les gens qui nous vendent HTML5 comme la solution ultime qui va tout révolutionné ne sont aujourd'hui plus pris au sérieux , les développeurs ont assez d’expérience avec la techno pour mesurer les défauts et les qualités du développement de client web 100% html/css/js pour savoir qu'il n'est ni plus simple , ni plus performant que le développement natif sur une plateforme donnée et pas si universel que ça.
1  0 
Avatar de Bovino
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 09/11/2012 à 22:15
@Sylvain : je n'aurais pas dit mieux !
1  0 
Avatar de Kaamo
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 11/11/2012 à 13:38
Citation Envoyé par camus3 Voir le message
Tout est dispo gratuitement partout , ya qu'a regarder les sources de pages web , je vois pas en quoi cela rend les choses difficiles.
Minification ? Obfuscation ? Il n'y a qu'à afficher le code source des applis Google, bon courage pour le rétro-engineering
1  0 
Avatar de vermine
Responsable Jeux-Concours https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 11:34
Les frameworks JavaScript sont nombreux et ils tentent d'avoir une accroche pour sortir du lot. Sont généralement mis en avant le côté UI et l'utilisation des nouveautés (HTML5 et CSS3). Car c'est ce qui fait débat, ce qui fait l'actualité aujourd'hui. Chacun tente sa chance par des biais qui lui sont propres et attire un public parfois non averti.
0  0 
Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/11/2012 à 21:07
Citation Envoyé par jeroy Voir le message
Par exemple, sur le Web en particulier : pour le jeu Facebook ça n'est pas viable.

Pourquoi ? Facile :
- ouvrez un jeu FB en HTML 5, allez dans l'iframe du jeu,
- ouvrez l'onglet Scripts de Chrome : ouvrez le script du jeu
- ouvrez le debugger : placez un breakpoint au hasard dans le code JS (ou cherchez carrément une variable "score"
- rechargez la page
- job done : modifiez la variable au breakpoint.

C'est possible également de faire ça avec toutes les technos clients (Java, Flash, etc). Mais le seuil de compétences est nettement plus élevé (décompilateur, editeur hexa, etc).

Ca n'est pas une "faille de sécurité Javascript" mais une fonctionnalité.

Mais voilà, des pans entiers du divertissement et du Web repose sur le fait que le code ne soit pas aussi facilement lisible. Et pas que le jeu Facebook. C'est certes une mauvaise pratique, mais c'est la réalité. Donc l'adoption d'HTML5/JS dans le jeu Web, c'est très problématique et pas pour tout de suite.

WebGL absent sur IE, WebSockets absent sur IE, sont aussi un autre argument. On parle pas là de fragmentation, mais bel et bien de refus catégorique de Microsoft d'implémenter WebGL : il n'y aura JAMAIS de WebGL sous IE. Faire le pari du WebGL, c'est faire le pari que Microsoft ne représentera qu'une infime minorité des browsers à moyen terme. C'est assez audacieux.
Depuis quand quelqu'un en a-t-il quelque chose à cirer si les gens s'amusent à tricher contre leur propre jeu ? Au passage cela demande moins de compétence que pour JavaScript, tout simplement parce qu'il existe des "Action Replay PC" pour ce genre de chose. Il suffit d'installer le programme cliquodrôme et on triche comme on le faisait avec l'Action Replay. Tout simple.

Si c'est un jeu compétitif, que ce soit JavaScript, Flash ou une appli native, personne ne suppose jamais que les gens ne sauront pas tricher. C'est le serveur qui valide l'action ou non, et le serveur, les joueurs ne peuvent pas mettre de débuggueur dessus.
1  1 
Contacter le responsable de la rubrique JavaScript

Partenaire : Hébergement Web