Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Meteor 0.7.2 : amélioration du driver oplog
L'axe principal vers la version 1.0

Le , par vermine

0PARTAGES

1  0 
Meteor 0.7.2 : amélioration du driver oplog, l'axe principal vers la version 1.0
Un pas en avant pour la plate-forme JavaScript open source pour créer des applications Web


Meteor est une plate-forme open source pour créer des applications Web de qualité et cela très rapidement, peu importe que vous soyez un expert développeur ou bien un débutant. Avec Meteor, vous n'avez plus à gérer les ressources serveur ou une base de données, ni à manipuler une couche ORM (couche d'abstraction à la base de données), ni à organiser le va-et-vient entre clients et serveur en cas de données invalides.

L'équipe a annoncé la sortie de la révision 0.7.2.

Comme pour la révision précédente, on y trouve une extension du nombre d'opérations MongoDB supportées par le driver oplog. Driver qui est un axe primordial pour la version 1.0 de Meteor.

Il est maintenant possible de concevoir des applications Web multiprocessus dîtes "en temps réel", en opposé à l'API MongoDB qui synchronise la modification des données des clients connectés sans avoir à interroger le serveur de base de données.
Le but est d'étudier les gains de performance pour améliorer l'outil en conséquence.

Quelques requêtes utiliseront toujours le driver de polling, qui peut s'exécuter côte-à-côte avec le driver oplog. Les cas les plus importants sont ceux des requêtes géospatiales et les requêtes qui spécifient une option skip. Pour plus de détails à ce sujet, rendez-vous sur cette page : Oplog Observe Driver.

La révision contient bien entendu d'autres changements comme :

  • des fonctions pour l'aspect connexion (tentatives de connexion infructueuses, log, des flags de verrouillage, etc.) ;
  • le support des emails en HTML dans Accounts.emailTemplates ;
  • des modifications pour minimongo concernant $elemMatch, $regex, le tri des champs, le lien entre tableau et sélecteur ;
  • la mise à jour du package Google OAuth pour utiliser les nouvelles versions de profile et email ;
  • une option _throwFirstError pour Deps.flush ;
  • etc.


Site officiel.
L'article sur la version 0.7.2.
Exemples et documentation.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !