Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Meteor 1.0 est enfin disponible
La plate-forme open source pour créer des applications Web fixe ses bases

Le , par vermine

0PARTAGES

3  0 
Meteor 1.0 est enfin disponible
la plate-forme open source pour créer des applications Web fixe ses bases


Meteor est une plate-forme open source pour créer des applications Web de qualité et cela très rapidement, peu importe que vous soyez un expert développeur ou bien un débutant. Avec Meteor, vous n'avez plus à gérer les ressources serveur ou une base de données, ni à manipuler une couche ORM (couche d'abstraction à la base de données), ni à organiser le va-et-vient entre clients et serveur en cas de données invalides.

En voici plusieurs caractéristiques :

  • écrire son application entièrement en JavaScript. Les mêmes API sont disponibles sur le client et sur le serveur donc le même code peut être exécuté facilement dans l'environnement ;
  • écrire simplement ses modèles. Ils se mettent à jour automatiquement lorsqu'il y a des modifications de données dans la base de données. L'outil prend en charge n'importe quel langage de création de modèles ;
  • écrire son code client comme s'il était en cours d'exécution sur le serveur et avec un accès direct à la base de données ;
  • lorsqu'un utilisateur apporte une modification, son écran se met à jour immédiatement, il n'y a pas d'attente serveur. Si le serveur rejette la demande ou s'il l'exécute différemment, le client se reconstitue avec ce qui s'est réellement passé ;
  • mettre à jour votre application pendant que les utilisateurs sont connectés sans les déranger. Lorsque vous publiez une nouvelle version, le nouveau code est parfaitement injecté dans chaque fenêtre du navigateur dans laquelle l'application est ouverte ;
  • écrivez tout le code en JavaScript (si vous le souhaitez). L'interface utilisateur s'exécute dans votre navigateur. Les fonctions sensibles sont exécutées dans un environnement privilégié ;
  • une seule commande pour compiler votre application entière dans une archive tar. A décompresser n'importe où, où se trouve node.js, en une seule commande également ;
  • vous pouvez connecter tout ce que vous voulez à Meteor, des applications mobiles natives aux bases de données de Arduino (une plate-forme de prototypage électronique open source qui permet de créer des objets électroniques interactifs).


L'équipe a annoncé la sortie de la version 1.0.

C'est donc une étape importante pour la plate-forme qui a beaucoup évolué depuis ses premiers jours. Cela a été permis grâce à la communauté active mais aussi grâce à plusieurs sociétés qui l'utilisent et encouragent les concepteurs.

En fait, Meteor est un ensemble de packages de bases qui sont conçus pour fonctionner ensemble, donc vous n'avez pas nécessairement à en connaître beaucoup sur les différentes parties pour commencer à écrire des applications.

Cette nouvelle version s'accompagne d'une refonte du site Web qui offre dès à présent une section pour les développeurs qui veulent se plonger dans les détails : https://www.meteor.com/projects. Elle explique comment chaque partie de Meteor fonctionne et montre comment vous pouvez mélanger et assortir les packages pour faire ce que vous désirez.

Bien entendu, les tutoriels ont été mis à jour afin de prendre en compte les nouveautés qui ont été proposées au fur et à mesure dans les révisons 9.x :

  • un système de packaging plus performant ;
  • la gestion des développeurs par organisations ;
  • construire des applications mobiles ;
  • un système de template simple à utiliser ;
  • etc.


De plus, l'équipe livre du code source d'exemples d'applications. Et notons qu'un livre en anglais a également été rédigé pour l'occasion : Discover Meteor.

Site officiel.
L'article sur la version 1.0.
Documentation.

Et vous ?

Que pensez-vous du JavaScript côté serveur ? Et de la stratégie de Meteor ?

Quel plate-forme JavaScript utilisez-vous côté serveur ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bruneltouopi
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/10/2014 à 17:37
Quelques fois je veux me lancer dans des applications web basées sur un framework Javascript mais
je me dis que ce serait penible de gerer par exemple des reporting.Le temps réel c'est bien mais il y'a tellement de framework JS que j'ai du mal à me décider entre NodeJs,AngularJS,Dart maintenant Meteor bon j'attend un tout petit peu la version 2.0
1  0 
Avatar de Agdistis
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 11/11/2014 à 16:15
@Shuty
Pour le SEO, il y a le package "Spiderable" qui existe et qui est destiné spécifiquement pour rendre les pages compatibles avec les moteurs de recherches.
Pour en savoir plus, un bon article (mais en anglais) se trouve ici.

@les autres
En ce qui concerne la stabilité de l'API, j'ai posé la question au devs lors du Meteor day et la réponse reçue était que ce n'était pas une priorité avant la version 1.0. D'après eux, maintenant que nous sommes en post 1.0, on ne devrait plus avoir des changements comme on a pu en voir précédemment. L'avenir nous confirmera s'ils s'y tiennent ou pas.

Pour ce qui est du support d'autres DB que Mongo, c'est dans le pipe aussi mais aucune date avancée ni confirmation de quelle DB...

Toujours lors du Meteor day, j'ai pu voir la démo d'une appli de monitoring et c'était

Pour faire des applis web hyper réactive, pour le moment, je ne connais pas mieux / plus facile.

Pour ceux qui voudraient voir un peu ce que Meteor à dans le ventre, deux livres (en anglais) à conseiller:
- Your First Meteor Application par David Tunrbull: Très didactique et très bien pour ceux partant de rien
- Discover Meteor par Tom Coleman et Sacha Greif: Plus technique que le précédent

Le premier livre est gratuit. Le deuxième existe dans une version "Starter Edition" gratuite qui comprend en fait les huit premiers chapitres de la version payante du livre.
Pour un démarrage tout en douceur, lire le premier livre et ensuite reprendre depuis le début avec le deuxième. En effet, le premier livre donne un overview assez bon de ce que peux proposer Meteor.

Pour ce qui est de la pérennité de Meteor, il faut savoir que la société derrière a reçu de gros investissements de différents VC. Ils seront donc là pour quelques années...

Bref, c'est vraiment un framework qui gagne à être connu
1  0 
Avatar de ulspider
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/10/2014 à 20:11
Citation Envoyé par bruneltouopi Voir le message
Quelques fois je veux me lancer dans des applications web basées sur un framework Javascript mais
je me dis que ce serait penible de gerer par exemple des reporting.Le temps réel c'est bien mais il y'a tellement de framework JS que j'ai du mal à me décider entre NodeJs,AngularJS,Dart maintenant Meteor bon j'attend un tout petit peu la version 2.0
Salut, c'est exactement ce que je pense. On peut aussi se poser la question de la durabilité de la solution choisie, des changements de versions majeures dans certains de ces produits sans rétrocompatibilité...

Les solutions en JavaScript qui disparaissent du jour au lendemain c'est très difficile à gérer en entreprise, notamment dans des domaines où il faut penser les SI pour au moins 10 ans. Difficile de faire comprendre aux clients que l'on a choisit à l'époque une solution qui était conseillée et qu'il faut aujourd'hui réécrire une partie de l'application car celle-ci n'est plus maintenue.
0  0 
Avatar de Grimly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/10/2014 à 20:21
@bruneltouopi :
Il ne faut pas avoir peur d'en choisir un et de se jeter à l'eau.

Ce que Meteor offre vraiment, c'est la simplicité de réaliser une application de partage de contenu non relationnels (ou bien si une relation existe, elle est immuable).
Si quelqu'un veux recréer un service de discussion en ligne, peu importe le format, c'est un très bon outil pour le faire.

Je recommande aussi l'outil pour des sites/applications web pour mobiles. C'est un bon framework pour les petits projets.

Maintenant de là à penser que c'est le Saint-Graal, quand même pas. Je doute de l'utilité de l'outil pour un projet de grande ampleur.
Ce n'est pas un reproche, au contraire, on n'utilise pas un lance missile pour tuer une mouche.
0  0 
Avatar de Folgore
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/10/2014 à 9:08
Meteor, angular, amber... tous ces frameworks ont un soucie commun: le javascript qui n'est pas facile a référencer. Niveau SEO c'est page blanche.

Par contre y a un truc nouveau chez google, apparemment les robots comprennent désormais le javascript, a confirmer car a ce niveau la, le one page peut devenir éventuellement intéressant pour du frontend !
0  0 
Avatar de Shuty
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 31/10/2014 à 9:34
Meteor, angular, amber... tous ces frameworks ont un soucie commun: le javascript qui n'est pas facile a référencer. Niveau SEO c'est page blanche.

Par contre y a un truc nouveau chez google, apparemment les robots comprennent désormais le javascript, a confirmer car a ce niveau la, le one page peut devenir éventuellement intéressant pour du frontend !
Aux dernières nouvelles, dites moi si je me trompe mais un site full JS est équivalent à un full Flash côté SEO. Avec l'arrivé d'AngularJS, je ne serais pas étonné que GG ait fait une mise a jours dans le panda search engine.

Pour avoir bossé sur du NodeJS, les perfs sont tout bonnement croyable(en comparant avec php). Je vous laisse voir les benchmark.
0  0 
Avatar de conscofd
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 31/10/2014 à 10:52
Oui, de même, je ne voulais pas me mettre à apprendre cette plateforme car je craignais les changements soudains au niveau de l'API lors des 0.x. Maintenant que la 1.0 a pointé le bout de son nez, je vais commencer à m'y mettre de manière plus sérieuse en portant mes applis existantes. Pour l'instant, c'est le seul stack tous langages confondus qui correspond à ma façon de raisonner, d'apréhender les problèmes et de développer. Le seul bémol est l'absence d'un core package lié la gestion des fichiers: l'upload en l'occurence. Il faut passer pour le moment par les packages sur atmospherejs ou l'adaptation de Dropzone mais quelque chose "out of the box" serait le must.
0  0